Présentation‎ > ‎F.A.Q.‎ > ‎

Comment les pouvoirs s'activent-ils ?

publié le 20 juin 2014 à 04:40 par Benoît Chérel   [ mis à jour le·20 juin 2014 à 05:51 par Sophie Pérès ]
Comment les pouvoirs s'activent-ils ? J'ai cru comprendre que c'était en dépensant du souffle. Est-ce bien ça ? À quel rythme ? Et ce souffle, à quel rythme se régénère-t-il ? Quatre points par décès d'humain en bonne santé, à répartir entre tous les immortels présents dans la zone ?

Énergie [CC0], via RGBstockC'est un peu le point faible du kit de découverte. Étant axé sur l'introduction au jeu, ce premier document est moins peaufiné quant aux rouages des pouvoirs. C'est encore un peu en chantier et surtout peu décrit. 

Voici un récapitulatif, qui ne correspond pas encore bien au kit, ni sans doute au règles finales. C'est en tout cas la version utilisée en ce mois de juin 2014. 

Globalement, un pouvoir s'active en définissant sa difficulté, soit directement au choix du meneur, soit en utilisant un calcul objectif, qui dépend de la durée multipliée par la portée de l'influence du pouvoir. On compte tout cela en secondes pour l'un et en mètres pour l'autre. 
Créer une bulle de silence de 2 mètres de rayon pendant 10 secondes, par exemple, coûte alors 2 x 10 = 20 points. Ces 20 points sont à dépenser en souffle par le ou les personnages qui activent le pouvoir. Chaque participant peut faire un jet dans son score de pouvoir, associé à une humeur (chacun active une humeur différente, au choix, on peut se concerter avant, si on veut, pour optimiser quand on agit en groupe). Ne pas disposer du pouvoir engendre un malus de 4. Le résultat des jets est soustrait aux points à dépenser. Certains pouvoirs nécessitent l'activation d'une ou plusieurs humeurs précises. La dépense réelle de points de souffle est diminuée par le résultat du ou des jets de dé.

Exemple : Thor a 2 en "silence", il choisit d'utiliser son sang (où il a D10) et il se fait aider par Stella, qui n'a pas le pouvoir de silence et qui utilise son atrabile (où elle a aussi D10... -4 puisqu'elle n'a pas le pouvoir). Thor fait 6, Stella 4 mais obtient une réussite critique sur son dé spécial. Elle relance et rajoute 7, ce qui fait 6 pour Thor et 4+7-4 pour Stella, et un total de 11. Thor et Stella doivent donc dépenser à deux 20-11=9 points de souffle pour activer le pouvoir de silence.

La régénération du souffle est plus prosaïque. Une mort violente dégage suffisamment de souffle pour que tous les immortels à portée puisse regagner les points qui leur manquaient. S'il faut vraiment déterminer précisément la quantité de souffle libéré (par exemple dans le cadre d'un rituel qui utilise ce souffle pour augmenter sa puissance), on peut considérer que la victime dégage 1 point de souffle par année qui lui restait normalement à vivre (mais n'oublions pas que dans les temps anciens, la durée de vie d'un humain dépassait rarement 40 ans).

Cette règle est appelée à évoluer car l'objectif final est d'obtenir pour le souffle une jauge qui soit plus proche de celle des blessures : non plus un total de points mais un statut (avec par exemple "rempli de souffle", "à moitié", "presque vide"...) qui rendrait la règle moins mathématique et plus immersive.